DSCF1091

Ça y est, j'ai déjà passé la moitié de mon temps ici, il me reste moins de deux mois, le temps passe toujours aussi vite. Ce week-end, c'est la fête des bateaux-dragons, donc il n'y a pas cours jeudi et vendredi, on va en profiter pour partir faire un tour à Beijing.

Maintenant, depuis quelques semaines, il fait vraiment très beau, le jour se lève encore plus tôt (4h), je fais le tour des barbecs le soir, tout va bien. Les cours se passent toujours aussi bien, même si on ne comprend  pas toujours tout à leur organisation. Depuis le début on était censé donner aussi un cours à la fac d'anglais, mais on n'avait jamais eu de nouvelles. Ce week-end, un de nos étudiants nous dit que c'est pour lundi soir 19h, on a une salle, on prépare un truc sans savoir qui et combien d'étudiants sont concernés, et le moment venu personne ne vient. On verra bien la semaine prochaine!

Pas trop de communication dans la fac, les profs ne se prennent pas la tête, en général ils délèguent tout aux élèves, et surtout au chef de classe qui doit se démerder. Ya aussi un chef du sport, un responsable des emplois du temps, on a aussi le chef des premières années du département, les membres de l'asso des étudiants (dont j'ai pas trop compris le rôle mais qui doivent faire par exemple des rondes chaque soir pour vérifier que les salles de cours sont propres), certains qui vont à des réunions de la ligue des jeunes communistes, les filles qui s'occupent des émissions de radio, et du bulletin d'info diffusés tous les matins sur les télés dans toutes les classes du département...

Sinon, quand les étudiants ont du temps libre, la plupart du temps, ils font du sport. Rien à voir avec les 3 pélos qui vont un soir par semaine au SUAPS (sport à la fac) en France. Ici, sur le campus, entre les bâtiments, il y a partout des terrains de sports, surtout de basket et de volley, mais aussi un peu de tennis. Comme on s'en doute, ya des tables de ping un peu partout, dehors, mais aussi dans les bâtiments de cours. Ils font aussi vachement de badminton, surtout le soir, dans les rues et dans les bâtiments. On trouve aussi 2 stades avec piste d'athlé sur le campus, qui sont aussi blindés de monde le soir.

La place du sport en Chine est bien plus importante que ce que je croyais. Je pense que la plupart d'entre nous s'en sont rendus compte à l'occasion des JO de Pékin, où les Chinois ont fini les premiers en nombre de médailles d'or. En 2012, il faut s'attendre à une rafle encore plus importante à Londres, que même le fameux classement des médailles utilisé par les Français pour camoufler leur descente dans le classement ne pourra pas cacher. C'est vrai ça, alors que tout le monde compte en priorité les médailles d'or, dans notre cher pays, on préfère compter le total des médailles...

Petit rappel du classement des médailles derniers JO :

- 2000 Sydney : 1er USA 94 (38 or) / 3e CHINE 59 (28 or) / 6e FRANCE 38 (13 or)

- 2004 Athènes : 1er USA 102 (36 or) / 2e CHINE 63 (32 or) / 7e FRANCE 33 (11 or)

- 2008 Beijing : 1er CHINE 100 (51 or) / 2e USA 110 (36 or) / 10e FRANCE 40 (7 or).

yaoetsoncrpsderevePour ma part, j'avais été impressionné par les reportages des "usines à champions" où les parents envoient leurs enfants dans l'espoir d'une vie meilleure, ou sur des rumeurs comme celle sur l'origine du couple des parents de la star de NBA Yao Ming, deux grands joueurs de basket chinois dont le mariage aurait été planifié par les autorités sportives pour "concevoir un géant" capable de devenir une star de Basket-ball...

Mais ya pas que ça, le sport est réellement un phénomène de société; Le matin dès 5h, les rues sont remplies d'anciens qui sortent faire leur gymnastique, plus tard dans la journée on trouve partout dans les parcs et sur les places des gens qui pratiquent le Tai-Chi et d'autres arts martiaux du genre. A l'université, les terrains de basket sont toujours remplis, et le soir, avant de se coucher beaucoup font une partie de bad ou du ping...

1DSCF0377

Samedi soir, c'est jour de fête! Les étudiants ont viré leurs tables et chaises de leur salle de cours pour installer la table de ping. Hommage aux amis de la ST.

2DSCF1167

Dans le bus, quand il n'y a pas la fille qui fait des bricolages ou un épisode de Tom et Jerry, on diffuse sur la télé un petit match de ping!

3DSCF1049

22h le soir, du côté des dortoirs, petite partie de bad entre amis...

4DSCF1050

Durant deux jours à la fin avril (29-30), s'est déroulé le meeting sportif du printemps. C'est l'événement que j'ai déja évoqué lorsque je parlais de la vie étudiante et des répétitions du défilé qui me réveillaient le matin. Comme c'est un meeting d'athlé on retrouve la majorité des disciplines habituelles, courses de vitesse, courses de demi-fond, courses de haies, saut en longueur, saut en hauteur, lancer du poids. C'est l'événement du moment. Tous les premières années sont obligés d'assister aux 2 jours, et certains doivent participer au défilé (tirés au sort).

DSCF0438

Répétitions quasi-quotidiennes et interminables les jours précédents le meeting.

DSCF0442

DSCF0453

Le jour-J, les représentants de chacun des 20 départements de l'université défilent sous leur drapeau.

DSCF0460

dragons

Avant de commencer, petits spectacles, dragons, lions, tai-chi, lever de drapeau...

DSCF0478

vautres

Course de haies. Chaque étudiant est volontaire pour se présenter à des épreuves. Malgré tout certaines tournent à la dérision, comme ici où des pauvres petites chinoises sont incapables de passer au dessus des haies (la dernière va tomber trois fois). Pour finir, ce sont bien souvent les étudiants de la fac de sport, en tenue rouge, qui gagnent presque tout. Les étudiants ne vont pas arrêter de crier un truc comme "yāo, ouāyé" (du courage), tout au long des épreuves.

Ces deux dernières semaines avait lieu le tournoi de volley de la fac. 4 catégories, étudiants gars, étudiants filles, profs gars, et profs filles. 20 départements. Chaque département devait présenter une équipe dans chaque catégorie. C'est comme ça que me suis retrouvé dans l'équipe des profs de langue alors que j'étais incapable de jouer à ce sport ya deux semaines. Entraînements de 2/3 heures, 2 à 3 fois par semaine. Pendant deux semaines, il y a un match tous les deux jours. 4 matchs de poule, et après des finales en play-of. C'est un truc assez sérieux quand même.

DSCF0770

DSCF1179

Chaque département fournit aux étudiants une tenue. Le site est magnifique, avec les montagnes autour.

DSCF1189

Photo de l'équipe de choc. Avant, j'avais pas tilté que j'étais si grand ici (ou qu'ils étaient si petits). En plus, ce jour là j'avais mis mon beau t-shirt qui fait encore plus Chinois que les t-shirt des Chinois.

DSCF1190

Dernier match, une chèvre vient nous voir à l'échauffement. Un signe?

DSCF1197

Tout au long de l'épreuve, beaucoup de public, on avait nos groupies qui nous encourageaient (toujours les "yāo ouāyé") et qui nous apportaient des bouteilles d'eau aux temps morts, un peu de célébrité comme si on était des vrais sportifs, c'était marrant. Mes étudiantes ont fait plein de photos de leur prof préféré, en voici quelques unes pour le plaisir des yeux...

DSCF1211

Un service imparable.

DSCF1214

Une jambe gauche très sollicitée.

DSCF1220

Des réceptions de qualité.

DSCF1225

Un mur infranchissable dressé face à l'ennemi.

IMG0034__21_

Des duels au sommet.

IMG0034__33_

Encore un magnifique smash, la foule est en délire, mes camarades me félicitent pour ma bravoure...

IMG0034__36_

L'ennemi peut rêver, le terrain est bien gardé.

IMG0034__37_

Là, je crois que Mr Hao me dit que je me suis encore appuyé sur le fillet, et donc, que l'on a perdu le point...

On finit sur une dernière défaite, qui nous classe 4ème sur 5 dans notre groupe. Les 3 premiers sont qualifiés pour les phases finales... Pour ma part, étant le plus mauvais de l'équipe, j'ai bien participé aux défaites, mais j'ai quand même réussi quelques belles actions.

Le lendemain, une étudiante m'a quand même avoué que je jouais "moins bien que les femmes". Grosse déception! Surtout que mes camarades m'avaient dit que j'étais un bon joueur! (Autre particularité des Chinois : Ne jamais déstabiliser quelqu'un en le mettant dans une situation difficile)